AfricaTimesNews http://www.africa-times-news.com The African network information center Tue, 01 Apr 2014 17:52:39 +0000 en hourly 1 Tchad/Soudan: entente au sommet http://www.africa-times-news.com/2014/04/tchadsoudan-entente-au-sommet/ http://www.africa-times-news.com/2014/04/tchadsoudan-entente-au-sommet/#comments Tue, 01 Apr 2014 17:52:39 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21970 Le président tchadien Idriss Déby a rendu une visite riche de symbôles à son homologue Omar El Béchir du Soudan. Il a réuni les représentants de différentes communautés du Darfour pour essayer d’obtenir une accalmie sur le terrain.

Le président soudanais, Omar el-Béchir, était pour la circonstance aux côtés de son ancienne éminence grise… Hassan al-Turabi.

Turabi a accepté de participer au dialogue national souhaité en janvier par Béchir. Les deux hommes se sont rencontrés à la mi-mars. Ils se retrouvent de nouveau ce week-end à Amdjarass sur le thème de la réconciliation entre Darfouris.

Mais il semblerait que le Qatar a joué un rôle actif dans ce rapprochement entre les deux hommes. Les Qatariens ont en effet vu, dit-il, dans ce réchauffement l’occasion de consolider l’un des rares régimes islamistes de la région.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/04/tchadsoudan-entente-au-sommet/feed/ 0
Kenya: arrestations après l’attentat de Nairobi http://www.africa-times-news.com/2014/04/kenya-arrestations-apres-lattentat-de-nairobi/ http://www.africa-times-news.com/2014/04/kenya-arrestations-apres-lattentat-de-nairobi/#comments Tue, 01 Apr 2014 09:55:13 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21963 Six personnes ont été tuées dans des explosions survenues hier,lundi, à Nairobi. Et déjà près de six cents personnes ont été arrêtées ce matin.

Le bilan du triple attentat dans le Eastleigh, le grand quartier somalien de Nairobi est de six morts et une trentaine de blessés, a annoncé mardi le ministre kényan de l’Intérieur.
Lundi soir, trois explosions quasi-simultanées ont visé deux petits restaurants et une clinique du quartier très densément peuplé d’Eastleigh, surnommé “Petit Mogadiscio”.

Plus de 600 personnes ont été arrêtées dans le Eastleigh suite aux explosions, d’après une porte-parole de la police.

Même si aucun groupe n’a revendiqué cette dernière attaque, beaucoup accusent le groupe militant somalien al-Shabab de l’avoir perpétrée.

Selon des témoins à Eastleigh, l’explosif, quel qu’il soit, a été jeté en direction d’un arrêt de bus et d’un étal de nourriture adjacent, alors que les habitants rentraient chez eux en fin de journée.

La police kényane a l’habitude de procéder à des rafles massives après ce genre d’attaques. La plupart des suspects sont généralement relâchés après avoir été interrogés.

La semaine passée, plus de 100 personnes ont été arrêtées suite à l’attaque contre une église à Mombasa. Un tireur non identifié est entré dans l’église, tuant 6 personnes.

Le gouvernement kényan a ordonné à tous les Somaliens réfugiés vivant dans les villes de se diriger vers des camps désignés afin d’enrayer les attaques.

Le Kenya a été touché par une série d’attaques islamistes meurtrières depuis octobre 2011, lorsqu’il a envoyé des troupes combattre les insurgés islamistes shebab, liés à Al-Qaïda, dans le sud de la Somalie voisine.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/04/kenya-arrestations-apres-lattentat-de-nairobi/feed/ 0
Cameroun: un ministre jeté en prison http://www.africa-times-news.com/2014/04/cameroun-un-ministre-jete-en-prison/ http://www.africa-times-news.com/2014/04/cameroun-un-ministre-jete-en-prison/#comments Tue, 01 Apr 2014 05:09:03 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21965 Lundi, le ministre camerounais des Enseignements secondaires, Louis Bapès Bapès, a été arrêté et placé en détention provisoire. Il est soupçonné de malversations financières dans le cadre de ses fonctions.

Bapès Bapès a été convoqué cette matinée au TCS pour être entendu sur “des faits présumés de malversations dans son ministère et été envoyé à Kondengui”, la prison principal de Yaoundé.

L’ouverture d’une information judiciaire est en attente et le ministre a été placé en détention provisoire.

Le ministre Bapès Bapès avait été épinglé dans un rapport officiel pour sa gestion au sein du ministère des Enseignements secondaires, mais les faits qui lui sont reprochés n’ont pas été précisés.

Le président Paul Biya a créé en décembre 2012, le TCS, un tribunal spécial chargé de juger des personnes suspectées d’avoir détourné des sommes au moins égales à 50 millions de francs CFA.

L’opération “épervier” ( la fameuse opération anti-corruption) a été lancée en 2006 sous la pression des bailleurs de fonds. Il a déjà abouti à l’arrestation d’ex-ministres et dirigeants d’entreprises publiques. Cependant, beaucoup y voient une véritable chasse-aux-sorcières tant les personnes interpellées le plus souvent sont innocentes et ne remboursent toujours l’argent détourné.

L’ironie de l’histoire c’est que pendant que certains hauts fonctionnaires arrêtés pour malversations recouvrent la liberté après un long séjour en prison, Bapes Bapes, lui, trouve le moyen d’y entrer.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/04/cameroun-un-ministre-jete-en-prison/feed/ 0
RCA: regain de violence à Bangui http://www.africa-times-news.com/2014/03/rca-regain-de-violence-a-bangui/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/rca-regain-de-violence-a-bangui/#comments Sat, 29 Mar 2014 07:09:09 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21959 Pour la première fois, les anti-Balaka s’en sont pris directement aux forces internationales, la Misca et la force Sangaris.
Mercredi, le chef de la force africaine (Misca) a annoncé que la Misca considérait “les anti-balaka comme des ennemis” et qu’ils seraient traités “en conséquence”.

Les responsables des forces militaires internationales présentes en RCA pensent que les “anti-Balaka” sont manipulés. Ces derniers auraient changé de mode opératoire. En plus, selon le général Soriano, le commandant de la force Sangaris, “il y a très vraisemblablement d’anciens militaires. Quand on voit la façon dont les actions sont menées, quand on voit la détermination, quand on voit aussi la précision des tirs…”

Bangui replonge dans la violence après quelques moments d’accalmie. Environ 20 personnes ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi lors d’une attaque contre une veillée funèbre chrétienne, dans la capitale centrafricaine.

Vers 23 heures, au quartier Kango, un groupe d’extrémistes a lancé une grenade offensive sur une foule qui assistait à une veillée funèbre.

Bilan: 20 personnes ont été tuées et au moins onze blessés selon le ministre de l’intérieur centrafricain.

L’ancien président de la République, François Bozizé est pointé du doigt par les Français et devra peut faire face aux sanctions onusiennes. Mais ce dernier dément ces allégations.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/rca-regain-de-violence-a-bangui/feed/ 0
Pistorius murder trial adjourned http://www.africa-times-news.com/2014/03/pistorius-murder-trial-adjourned/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/pistorius-murder-trial-adjourned/#comments Fri, 28 Mar 2014 10:25:09 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21953 The murder trial of Oscar Pistorius was adjourned on Friday until April 7, when the South African Paralympic and Olympic track star is expected to take the stand in his own defense in a high-stakes bid to prove his innocence and avoid life in prison.

Judge Thokozile Masipa on Friday postponed proceedings for more than a week due to the illness of one of the legal assistants. “One of my assessors in not well,” Masipa told the court in Pretoria. “I suggest that we postpone this matter to the seventh of April.”

Prosecutors took 15 days to lay out their case against the 27-year-old, arguing he deliberately killed girlfriend Reeva Steenkamp in the early hours of Valentine’s Day last year by firing four rounds from a 9 mm pistol through a closed toilet door.

Pistorius was expected to testify on Friday; he is the only witness to Steenkamp’s death, having shot her through a locked bathroom door.

Several neighbors testified to hearing a woman’s terrified screams before a volley of shots, countering Pistorius’ assertions that he mistook Steenkamp for an intruder hiding in the toilet cubicle in the middle of the night.

The prosecution concluded its case on Tuesday, having called a total of 21 witnesses to offer testimony against Pistorius.

Steenkamp was shot dead on Valentine’s Day of 2013, less than a year after Pistorius competed in the London Olympics running on carbon fiber blades.

If found guilty of murder, Pistorius faces at least 25 years in prison.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/pistorius-murder-trial-adjourned/feed/ 0
Guinée: Ebola en pleine progression http://www.africa-times-news.com/2014/03/guinee-ebola-en-pleine-progression/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/guinee-ebola-en-pleine-progression/#comments Fri, 28 Mar 2014 10:06:52 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21951 Au moins quatre cas d’Ebola ont été confirmés à Conakry. Le virus Ebola qui touchait jusqu’à présent le sud de la Guinée semble être en pleine expansion.

Quelques jours avant, trois cas de fièvre hémorragique, dont deux mortels, avaient en effet été enregistrés dimanche dans la ville, mais, après analyses à l’institut Pasteur de Dakar, ils s’étaient avérés ne pas avoir été provoqués par l’Ebola.

Et ce jeudi 27 mars, des membres d’une famille auraient été contaminés par un des leurs décédé après avoir développé les signes de la maladie. Juste après l’enterrement de celui-ci, ils ont présenté des signes de fièvre, diarrhée et vomissements.

Jusque là, la maladie n’avait frappé que le sud de la Guinée. Dans un communiqué diffusé tard jeudi soir, le gouvernement guinéen a indiqué que les services de santé et leurs partenaires avaient “notifié au total 103 cas suspects cumulés de fièvre hémorragique dont 66 décès” depuis le mois de janvier, essentiellement dans le Sud, mais des cas suspects ont également été signalés au Liberia (six cas dont cinq mortels) et au Sierra Leone (deux, dont un mortel).

Selon les autorités sanitaires du pays, la contamination est pour l’instant limitée.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/guinee-ebola-en-pleine-progression/feed/ 0
Blé Goudé a comparu devant la CPI http://www.africa-times-news.com/2014/03/ble-goude-a-comparu-devant-la-cpi/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/ble-goude-a-comparu-devant-la-cpi/#comments Fri, 28 Mar 2014 04:23:19 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21946 Charles Blé Goudé a comparu pour la première fois jeudi matin devant la Cour pénale internationale (CPI). L’audience de confirmation des charges aura lieu le 18 août prochain.

Charles Blé Goudé est arrivé souriant dans la salle d’audience de la Cour pénale internationale ce jeudi matin à 10 heures. C’était sa première comparution devant la Cour pénale internationale. Il a longuement salué ses partisans assis dans la galerie du public, séparée de la salle d’audience par une vitre insonorisant. Charles Blé Goudé, accusé de crime contre l’humanité a expliqué comment depuis son arrestation au Ghana en janvier 2013, ses droits élémentaires ont été violés.

Charles Blé Goudé très confiant a déclaré: “Si je suis jugé pour ce que j’ai fait et non pour ce que je suis, que je sois déclaré innocent”.

Il était arrivé au centre de détention de la CPI dans la nuit de samedi à dimanche. Il est le deuxième ancien dirigeant ivoirien incarcéré à La Haye.

La juge a fixé au 18 août prochain la date d’audience de confirmation des charges qui pèsent sur

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/ble-goude-a-comparu-devant-la-cpi/feed/ 0
Egypte: Al Sissi démissionne http://www.africa-times-news.com/2014/03/egypte-al-sissi-demissionne/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/egypte-al-sissi-demissionne/#comments Thu, 27 Mar 2014 05:35:31 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21942 Le chef de l’armée égyptienne, Abdul Fattah al-Sissi, a annoncé sa démission lors d’un discours retransmis par la télévision publique, dans la soirée de mercredi.

Le Maréchal a pris la décision de se retirer de l’armée, en vue de présenter sa candidature aux élections présidentielles. Une déclaration d’ailleurs très attendue depuis des semaines en Egypte.
Il a d’ailleurs déclaré que c’était la dernière fois qu’on le voyait en tenue militaire.

Le maréchal Sissi avait mené la déposition par l’armée de l’ancien président Mohammed Morsi en juillet dernier, après des semaines de manifestations de masse contre le pouvoir en place.

Les Frères musulmans, l’influente confrérie du président destitué, ont vite réagi à l’annonce de Al Sissi en déclarant qu’il n’y aurait “pas de stabilité” sous sa présidence.

Pour l’instant, Hamdeen Sabahi, arrivé troisième aux élections de 2012, est le seul autre candidat à avoir officiellement présenté sa candidature.

Bien que Abdel Fattah al-Sissi incarne l’homme fort capable de faire revenir la stabilité, beaucoup ne veulent plus de l’armée au pouvoir et crient au coup d’Etat.

L’armée s’est lancée dans une véritable guerre juridique contre les islamistes, en particulier les Frères musulmans, déclarés “organisation terroriste”.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/egypte-al-sissi-demissionne/feed/ 0
Kenya: Projet d’énergie éolienne du lac Turkana (LTWP) http://www.africa-times-news.com/2014/03/kenya-projet-denergie-eolienne-du-lac-turkana-ltwp/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/kenya-projet-denergie-eolienne-du-lac-turkana-ltwp/#comments Wed, 26 Mar 2014 12:02:05 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21936 Le projet d’énergie éolienne du lac Turkana (LTWP) visant à ajouter une source d’énergie éolienne existante, fiable et peu coûteuse de 300 MW au réseau électrique national du Kenya, a franchit une étape critique à la suite de la signature d’accords financiers à Nairobi, au Kenya.

« La signature de ces accords de financement portant sur plus de 870 millions USD représente une percée majeure dans le cadre de l’actualisation du plus grand projet d’énergie électrique à caractère écologique en Afrique, qui couvre plusieurs années de négociations et de collecte de fonds », a déclaré Tshepo Mahloele, PDG de Harith General Partners (http://www.harith.co.za).

Ce projet sera financé par une combinaison de fonds propres, de crédits mezzanine et de dettes privilégiées.

« Premier du genre en Afrique de l’Est, le projet d’énergie éolienne du lac Turkana sera le plus grand de ce type jamais réalisé sur ce continent », a ajouté M. Mahloele. Particulièrement bénéfique à la région de Turkana où le taux de chômage est élevé, le projet profitera à l’ensemble du Kenya dans les domaines de l’emploi, du développement économique et essentiellement de l’électricité, qui constitue un élément essentiel de toute économie.

Le LTWP a signé un accord d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans avec le gouvernement du Kenya par l’intermédiaire de Kenya Power, son entité de fourniture d’électricité.

Les parties ayant assisté à la cérémonie de signature ont été représentées par Aldwych, principal promoteur et producteur indépendant d’énergie détenu en majorité par le Fonds panafricain de développement des infrastructures (FPDI). Le LTWP est principalement responsable du financement, de la construction et de l’exploitation du parc éolien et comprend un groupement d’investisseurs et de prêteurs disposant de capacités financières et techniques considérables, ainsi que d’une vaste expérience du continent africain. Ce groupement inclut FMO, Vestas, Finnfund, IFU et KP&P, un puissant investisseur local du secteur boursier. Le syndicat de banques est dirigé par la Banque africaine de développement et comprend la Standard Bank, Nedbank, la BEI, la DEG et Proparco.

Le projet sera situé sur l’un des sites mondiaux les plus adaptés à la mise en œuvre d’un parc éolien. Non seulement le vent y enregistre une vitesse exceptionnellement élevée, mais il ne provient que d’une direction, n’est pas dépendant de la saison et ne présente que peu de turbulences. Le site du projet est situé sur la berge sud-est du lac Turkana, entre deux montagnes élevées du corridor de Turkana, où un fort vent d’ouest à basse altitude (jet stream) en provenance de l’océan Indien crée des conditions de vent favorable.

M. Mahloele a précisé : « Le LTWP permettra essentiellement d’aider à diversifier la combinaison énergétique du Kenya et de réduire la dépendance du pays à la production d’électricité issue des générateur alimenté au pétrole et au diesel. » Chaque année, le gouvernement du Kenya économisera plusieurs millions sur l’importation de carburant. À elle seule, la contribution fiscale du LTWP au Kenya s’élèvera à environ 27 millions USD par an et à 548 millions USD sur la durée de l’investissement.

Selon M. Mahloele, cette combinaison d’expertise financière et technique internationale a permis à ce projet de bénéficier d’une structure susceptible d’être financée et pérennisée en conformité avec les normes internationales.

Ce projet fait également partie de l’engagement de Harith envers le programme énergétique soutenu par les États-Unis et annoncé l’an dernier par le président américain Barack Obama, dans le but de mettre à la disposition de l’Afrique subsaharienne plus de 10 000 MW d’électricité. À travers le programme Africa Power, la société Harith s’est engagée à investir 70 millions USD en faveur de l’énergie éolienne au Kenya et 500 millions USD dans le domaine de l’électricité en Afrique, par l’intermédiaire d’un nouveau fonds.

M. Mahloele a expliqué : « Cet investissement est le résultat de la réflexion prospective et de la planification menées par les dirigeants du Kenya, qui avaient entrepris la réforme complète du secteur de l’électricité au cours de la dernière décennie. »

Au Kenya, l’électricité est principalement produite à partir de sources hydroélectriques, thermiques et géothermiques. La production éolienne représente moins de 6 MW de l’ensemble de ces installations. Actuellement, l’électricité d’origine hydroélectrique constitue plus de 52 % des installations en service au Kenya et provient de plusieurs centrales gérées par la KenGen (Kenya Electricity Generating Company).

« Nous affirmons que le projet éolien du lac Turkana permettra de réduire considérablement la dépendance du Kenya à l’électricité d’origine hydraulique, qui joue un rôle essentiel dans le maintien de la sécurité de l’approvisionnement en électricité mais s’avère cependant vulnérable aux périodes de sécheresse », a conclu M. Mahloele.

Distribué par APO (African Press Organization)

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/kenya-projet-denergie-eolienne-du-lac-turkana-ltwp/feed/ 0
Afrique du Sud: le secteur de la platine en grève http://www.africa-times-news.com/2014/03/afrique-du-sud-le-secteur-de-la-platine-en-greve/ http://www.africa-times-news.com/2014/03/afrique-du-sud-le-secteur-de-la-platine-en-greve/#comments Wed, 26 Mar 2014 11:40:19 +0000 AfricaTimes http://www.africa-times-news.com/?p=21924 Ce mercredi, des pourparlers ont repris pour trouver une solution à la grève qui affecte le secteur du platine depuis presque trois mois en Afrique du Sud.

Les trois premiers producteurs mondiaux du minerais: Anglo American Platinum (Amplats), Impala Platinum (Implats) et Lonmin se plaignent maintenant des pertes importantes causées par le mouvement social.

Les négociations, qui avaient été suspendues sine die le 5 mars, vont reprendre cette semaine par des discussions séparées entre le CCMA et Amcu d’une part, et les employeurs d’autre part. Le syndicat radical Amcu réclame un salaire de base de 12.500 rands (830 euros) pour ses 80.000 adhérents, soit plus du double des niveaux actuels.

Les patrons des trois groupes avaient estimé lundi les pertes dues à la grève à 10 milliards de rands (près de 670 millions d’euros).
En trois mois, la grève a déjà coûté 438 milliards de francs CFA (près d’1 milliard de dollars), au trois premiers producteurs de platine dans le monde.

]]>
http://www.africa-times-news.com/2014/03/afrique-du-sud-le-secteur-de-la-platine-en-greve/feed/ 0