Côte d’Ivoire: Ouattara à Paris

Côte d’Ivoire, Diplomatie, West Africa — By AfricaTimes on January 25, 2012 11:29 am

Le président ivoirien Alassane Ouattara est attendu mercredi 25 janvier dans l’après-midi à Paris. Il sera reçu jeudi par son homologue français, Nicolas Sarkozy.

Le président ivoirien Alassane Ouattara doit arriver à Paris mercredi 25 janvier dans l’après-midi pour une visite de trois jours en France. Il doit s’entretenir jeudi à l’Elysée avec le président Nicolas Sarkozy, avant un dîner d’État avec les époux Sarkozy.

Alassane Ouattara est accompagné d’une délégation d’une cinquantaine de personnes, dont plusieurs ministres, les gouverneurs de Yamoussoukro et d’Abidjan, le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) ainsi que des hommes d’affaires.

“Retour à la normalité”

« Cette visite est l’occasion de saluer les progrès faits par la Côte d’Ivoire depuis le départ du président (Laurent) Gbagbo, elle va permettre de réaffirmer le soutien de la France aux nouvelles autorités ivoiriennes », ont déclaré les autorités françaises.

Cela peut marquer le retour à « la normalité entre les deux pays » après une présidence Gbagbo (2000-2011) marquée par « l’incompréhension et la méfiance », déclare le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné.

Un nouvel « accord de défense et de sécurité », qui sera du même type que ceux récemment conclus par la France avec le Gabon et le Sénégal, devrait être signé jeudi. Il prévoit notamment le stationnement de militaires (rebaptisés « éléments français de Côte d’Ivoire ») sur la base de Port-Bouët, mais pas d’intervention française automatique en cas de menace sur le régime ivoirien. La force Licorne (1 600 soldats au plus fort de la dernière crise, 450 actuellement) ne doit plus compter à terme que quelque 300 militaires chargés de la formation de l’armée ivoirienne.

Un contrat “contrat désendettement développement”

La coopération économique sera également à l’ordre du jour, alors que la France est déjà le premier partenaire économique de la Côte d’Ivoire et a débloqué 400 millions d’euros de prêts depuis la fin de la crise. Une rencontre avec le Medef est au programme de la visite du président ivoirien. Le partenariat entre Air France et Air Côte d’Ivoire ainsi que la reprise de la concession de l’Hôtel Ivoire par le groupe Accor pourraient être signés. Plus important encore, un « contrat désendettement développement » doté de deux milliards d’euros devrait être discuté.

Le président Ouattara quittera Paris et la France samedi pour Addis Abeba où il doit assister au Sommet de l’Union africaine (UA).

Jeune Afrique

Tags:

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment