Algérie: visite du ministre marocain des affaires étrangères

Diplomatie, Morocco, North Africa — By AfricaTimes on January 23, 2012 11:27 am

Le nouveau ministre marocain des Affaires étrangères Saad Eddine Othmani est attendu lundi à Alger pour relancer les liens des deux pays frontaliers et “dynamiser” l’Union du Maghreb Arabe plombé pendant des années à cause des liens tendus algéro-marocains.

Il s’agit de la première visite à l’étranger de M. Othmani, un des principaux dirigeants du parti islamiste Justice et Développement (PJD, modéré) vainqueur des élections législatives, et de la première visite en Algérie d’un chef de la diplomatie marocaine depuis celle en 2003 de Mohamed Bénaïssa où il devait justement relancer le “processus d’édification” du Maghreb. La précédente remontait à 1989.

Cette visite de deux jours, à l’invitation du ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci, s’inscrit dans un contexte marqué par des changements dans le monde et à la veille d’une “volonté partagée” de tous les pays de la région de “dynamiser” l’Union du Maghreb arabe (UMA), a déclaré le ministre délégué algérien aux Affaires maghrébines et Africaines Abdelkader Messahel.

L’UMA, actuellement présidée par la Libye, comprend cinq pays: outre l’Algérie, le Maroc et la Libye, figurent la Tunisie et la Mauritanie.

Elle est destinée à “raffermir les liens de fraternité et de coopération” des deux pays, selon le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Amar Belani.

Le roi Mohammed VI avait expressément appelé à un réchauffement des liens dans son discours du trône le 30 juillet dernier.

“Nous tenons à l’amorce d’une nouvelle dynamique ouverte sur le règlement de tous les problèmes en suspens, en prélude à une normalisation totale des relations bilatérales (. . . ) y compris la réouverture des frontières terrestres”, fermées depuis 1994, avait-il déclaré.

Les relations des deux pays sont tendues depuis des décennies à cause du conflit du Sahara occidental. Rabat reproche à Alger son soutien au Front Polisario, qui revendique l’indépendance de l’ex-ancienne colonie espagnole annexée par le royaume marocain en 1975.

Jeune Afrique.

Tags:

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment