Togo: l’université de Lomé fermée

Society, Togo, West Africa — By Antoine Yakpo on May 28, 2011 11:06 am

Antoine Yakpo
Le mercredi et jeudi derniers, le campus de l’université de Lomé (UL) a été le théâtre d’un mouvement de contestation estudiantine autour de la réforme du système LMD (Licence- Master- Doctorat) et de certaines revendications liées à l’amélioration des conditions de vie des étudiants.
La manifestion, organisée par le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET), a dégénéré en violences et a causé des dégâts tant matériels que physiques, à l’arrivée des forces de sécurité sous la demande des autorités de l’université.
Très vite s’en est alors suivi des échauffourées entre les étudiants et les éléments de la police nationale. Des jets de gaz lacrymogènes, matraquages et arrestations d’un côté, jets de projectiles de l’autre.
Malgré le retour à la sérénité et au calme lancé par le président de l’UL, Prof. Ahadji Nonou Koffi, hier jeudi les heurts ont été particulièrement violents et se sont transportés dans certains quartiers avoisinant de l’université où les agents de police dans leur furie, ne faisaient plus la distinction entre étudiants et simples passants.
Face à cette situation, le gouvernement par le biais du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, François A. Galley, a décidé la fermeture de l’université de Lomé à compter d’aujourd’hui vendredi 27 mai 2011 jusqu’à nouvel ordre afin de trouver une solution appropriée.

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment